Ces bactéries qui dévorent l’ADN


Par Martin Chenal - version originale publiée sur La Synthèse 


À la mort d’une cellule, son ADN est relâché dans l’environnement. Certaines bactéries utilisent ce matériel génétique comme source de nourriture. Véritables mangeuses professionnelles, les bactéries Neisseria sont capables d’ exploiter cet ADN pour notre plus grand malheur…